lundi , 23 mai 2022
enfrit
Le politicien et parlementaire de la Transition, Mara Niarisy, préconise la réconciliation et la rencontre entre huit politiciens malgaches pour sortir de la crise actuelle et pour en prévenir d'autres. Un appel inédit, mais qui n'a pas eu tellement d'écho jusqu'à présent.

Réconciliation: Et si Mara Niarisy avait raison?

Ces huit personnalités avaient effectivement été impliquées d’une façon ou d’une autre aux différentes crises politiques à Madagascar. Il s’agit des trois anciens présidents, Marc Ravalomanana, Didier Ratsiraka, Albert Zafy et de l’actuel chef de la Transition, Andry Rajoelina. A ces trois chefs d’Etat s’ajoutent quatre politiciens de renom, à savoir Manandafy Rakotonirina, Richard Andriamanjato, Norbert Ratsirahonana et Marson Evariste.

« Toutes les crises politiques qui ont provoqué mort d’hommes à Madagascar ont vu la participation de l’un de ces huit personnalités » rapelle Mara Niarisy.

Parmi ces huit personnalités politiques, c’est Manandafy Rakotonirina qui semble le plus assidu. Il était impliqué dans tous les conflits politiques du pays, en 1972, en 1991, en 2002 et en 2009. Didier Ratsiraka a été celui qu’il fallait écarter du pouvoir en 1991 et en 2002. Marc Ravalomanana a été le tombeur de Ratsiraka en 2002, avant d’être la victime d’un coup d’Etat dirigé par Andry Rajoelina en 2009. Evariste Marson et Ratsirahonana sont des collaborateurs de Rajoelina, après avoir été en 2002 des conseillers de Marc Ravalomanana. Richard Andriamanjato était surtout actif en 1991 et à la veille de l’indépendance en 1960. Son fils, Ny Hasina, est ministre de l’actuel gouvernement de Transition.