jeudi , 18 août 2022
enfrit

Secteur de la pêche: menace de la part de la flotte de bateaux de pêche chinois

L’association malgache des entreprises de pêche, particulièrement de pêche de crevettes, se retrouve très préoccupée par le fait que le ministère de la pêche aurait cherché à établir un contrat commercial avec une entreprise chinoise, qui est dirigé par un certain Mr. Cai. Selon les sources, le contrat prévoit le déploiement de près d’une vingtaine de bateaux de pêche industrielle de la Chine et de l’Indonésie.

Bien que les bateaux sont censés limiter leurs activités uniquement à la pêche, les entreprises locales de pêche de crevettes, ne peuvent pas s’empêcher d’être préoccupés par le très probable non respect des termes du contrat. Selon eux, l’arrivée massive de bateaux de pêche industrielle à Madagascar représente un danger réel pour le secteur de la crevette en raison de la proximité des bancs de poissons recherchés et des zones d’exploitation de crevettes.

Compte tenu de la proximité des deux zones d’exploitation, l’exploitation illégale des réserves de crevette par la société chinoise sera certainement inévitable, comme le passé en a déjà présenté la preuve lorsque des bateaux de pêche thaïlandais ont recourus à des activités illégales de pêche de la crevette en raison du manque systématique de contrôle régulier, sans besoin de base navale à terre pour les bateaux. Préoccupé par la résurgence du même problème, les professionnels du secteur de la pêche exigent cette fois plus de transparence et plus de garanties en ce qui concerne le cas.