vendredi , 1 juillet 2022
enfrit
Les compagnies distributrices de produits pétroliers à Madagascar (Total, Shell, Galana et Jovenna) poursuivent actuellement le dialogue avec le gouvernement, très réticent à une nouvelle hausse du prix des carburants.

Secteur pétrolier: Les pourparlers continuent entre les distributeurs et le gouvernement

Les compagnies pétrolières continuent d’argumenter le bien-fondé d’une augmentation de prix, mais les autorités ne sont pas d’accord, car elles sont persuadées que cette hausse aura un effet spirale sur les autres prix.

A la suite d’une négociation houleuse entre les deux parties, les compagnies pétrolières étaient revenues sur une décision de hausse en mi-juillet.

La prochaine augmentation de prix risque toutefois d’être plus importante que prévue. Ce sont les gérants de stations services qui se sont déclarés « victimes » de la récente volte-face des compagnies pétrolières. Les gérants de station ont en effet acheté à un prix élevé les carburants, avant d’être sommés de revoir à la baisse le prix à la pompe.