lundi , 23 mai 2022
enfrit
Un nouvel espoir de sortie de crise est perceptible au niveau des états-major politiques. Les médiateurs internationaux seront de nouveau à Antananarivo cette semaine pour tenter de boucler la boucle.

Semaine chargée pour les médiateurs nationaux et internationaux

Léonardo Simao de la SADC devrait de nouveau rencontrer tous les acteurs de la crise malgache. Cette fois-ci, sa venue à Madagascar a été précédée d’une rencontre entre les principales mouvances politiques de l’opposition et le parti du chef de la Haute Autorité de la Transition. Un projet d’accord serait dans l’air, malgré la volonté des extrémistes des différents bords.

L’Union Africaine et la SADC souhaiteraient trouver une issue à la crise malgache avant le prochain sommet de l’UA en fin janvier. La crise malgache perdure en effet depuis deux ans dans une situation de ni guerre ni paix alors que, cette année, le continent africain devra encore faire face à de nombreuses échéances électorales et de très probables nouvelles crises politiques.