lundi , 23 mai 2022
enfrit
Dans la capitale, les transporteurs urbains ont prévu une grève le 25 avril. A l'issue d'une assemblée générale, la grève a été finalement annulée. Les transporteurs ne sont toutefois pas rassurés malgré une récente rencontre avec des responsables du ministère.

Transporteurs en colère, mais grève reportée

Les transporteurs urbains se plaignent depuis longtemps des fréquentes hausses du prix des carburants. Depuis 10 ans toutefois, ils ont évité de procéder à la hausse du frais de transport, en ville. Beaucoup d’entre eux affirment cependant que, pour le moment, c’est leur marge bénéficiaire qui connaît une baisse importante. Dans ce milieu, les coopératives ou les propriétaires de véhicules qui enregistrent une perte arrêtent automatiquement leur activité. Les discussions avec le ministère tournent autour d’une subvention aux professionnels du transport urbain.