samedi , 2 juillet 2022
enfrit
Le maire de Toamasina (Est), Gervais Rakotomanana, est définitivement écarté de la gestion de la commune. Cet élu issu du parti TIM du président déchu, Marc Ravalomanana, est remplacé par un ancien ministre de l'Environnement, Mario Rakotovao, désigné président de la délégation spéciale.

Un autre maire TIM out, son remplaçant déjà contesté

Aussitôt nommé, aussitôt contesté. Le PDS Mario Rakotovao fait déjà l’objet de critiques acerbes de la part de l’opposition. Des tracts circulant dans la ville et quelquefis placardés sur les murs clouent au pilori le nouvel administrateur de la ville. Mais cela n’empêchera sans doute pas son installation officielle.

Le maire de Toamasina, n’est pas le seul maire élu sous la bannière de l’ancien parti au pouvoir à subir le même sort. Gervais Rakotomanana a été inculpé pour détournement de deniers publics. D’autres maires TIM sont également dans la ligne de mire de la Haute Autorité de la Transition.