vendredi , 20 mai 2022
enfrit

Un besoin fondamental qui demeure insatifait: un toit

    Avoir un toit, vivre dans une maison décente est un besoin fondamental. Cependant, la majorité de la population malagasy ne dispose pas d’une demeure salubre. Une part importante de la population vit dans les taudis.

    Dans la Capitale, les bas quartiers sont nombreux et les logements sont dans un état déplorable. Des maisons en ruine et dont les murs et/ou les toits en bois, en terre, en sachets, en cartons, en nattes se rencontrent dans ces bas quartiers.

    La plupart des familles dans ces bas quartiers ont leurs maisons soit sur des eaux stagnantes, près des canaux d’évacuation des eaux usées, près des ordures ou tout simplement vivent dans des lieux insalubres. Les toits laissent passage aux eaux des pluies.