vendredi , 1 juillet 2022
enfrit
Des collaborateurs et des partisans zélés de la Haute Autorité de transition veulent se débarrasser définitivement de la feuille de route concoctée par la SADC. Ils sont en train de préparer un faux coup d'Etat, pour y parvenir. Le but est d'éviter un possible retour au pays de l'ancien président, Marc Ravalomanana. Un retour déjà préconisé par la feuille de route de sortie de crise.

Un faux coup d’Etat militaire en gestation

De nombreux utilisateurs de téléphone portable ont ainsi reçu un message sur un projet de coup d’Etat. L’identité d’un officier général de l’armée a été même citée. Mais quand on apprend qu’il s’agit d’un militaire qui a toujours défendu la HAT et qui a tout fait pour empêcher le retour au pays de l’ancien président, le stratagème a été vite découvert.

On ne peut qu’en conclure que le régime de transition veut déployer tous les moyens nécessaires pour éviter le retour au pays de l’ancien président. Car le faux Coup d’Etat viserait à remettre le pouvir à Andry Rajoeilna, l’actuel président de la HAT, une fois la possibilité de mise en oeuvre de la feuille de route écartée.