vendredi , 1 juillet 2022
enfrit
C'est une autre réunion qui n'accouchera sans doute même pas d'une souris. Les Raiamandreny Mijoro organisent une conférence censée se pencher sur la sortie de crise et la feuille de route de la SADC mais seules les entités qui soutiennent Andry Rajoelina assistent à la rencontre.

Un nouveau monologue des partisans de la Haute Autorité de Transition au centre de conférence internationale d’Ivato

Les mouvances des trois anciens présidents, formant l’ossature de l’opposition à la HAT, ont refusé de participer à la conférence. Elles priorisent la mise oeuvre de l’amendement de la feuille de route. C’est à dire le retour au pays de tous les exilés politiques, véritable pomme de discorde entre Andry Rajoelina et ses adversaires.

Certaines formations politiques ont en outre choisi de sortir de la salle de conférence d’Ivato après avoir constaté l’absence des opposants, du corps diplomatique et de la fédération des églises chrétiennes, la FFKM.

Au final, il restait les partis politiques qui ont choisi le camp du chef de la Transition, Andry Rajoelina. Il faudra procéder à d’autres étapes pour trouver une vraie solution à la crise malgache. La réunion d’Ivato aura été un nouveau coup d’épée dans l’eau.