mardi , 9 août 2022
enfrit
La séance de signature de la feuille de route concoctée par l'émissaire de la SADC, Leonardo Simao, a eu lieu au Centre de conférence internationale d'Ivato, l'après-midi du 9 mars. Ce fut surprenant d'entendre l'équipe de la médiation dire que les contre-propositions sont toujours les bienvenues.

Une feuille de route définitive qui n’en est pas une

Ceci dit, la fameuse feuille de route censée être « définitive » et signée par les partis politiques est finalement loin d’être définitive. Les discussions et les consultations vont se poursuivre. Mais cela n’empêchera pas la Haute Autorité de la Transition de poursuivre également son petit bonhomme de chemin.

L’équipe de Andry Rajoelina s’apprête à mettre sur pied un nouveau gouvernement avec les signataires du document. L’opposition, incarnée par les trois mouvances des anciens présidents malgaches ont déjà entamé le tour des ambassades à Antananarivo pour remettrre leur proposition sur la mise en place d’une nouvelle Transition. C’est dire que la véritable « sortie de crise » comme clamée haut et fort par les médiateurs et les partis politiques n’est pas près de se concrétiser.