lundi , 23 mai 2022
enfrit
La trêve politique n'a pas eu lieu, finalement. Les diverses mouvances politiques ont entamé un marathon de négociation durant la période de fête. La tendance générale des partis politiques semble inquiétante. Ils souhaitent une Transition de plus en plus longue.

Une Transition de plus en plus longue?

Les membres du Congrès et du Conseil supérieur de la Transition veulent jouer la prolongation. Dès l’annonce d’élections législatives pour le mois de mars 2011, ils sont tous montés au créneau. Le but inavoué est de rester un peu plus longtemps au parlement, sans élection, car beaucoup d’entre eux ne pourront jamais obtenir les voix nécessaires pour retrouver leur place dans la Chambre basse ou dans la Chambre haute.

Des pourparlers avec les mouvances politiques de l’opposition ont été même entamés. Cela permettra de convaincre les récalcitrants à intégrer la Transition. Une prolongation devrait par la suite être décidée.

La Transition a été intialement prévue prendre fin avant fin 2009, puis avant fin 2010. A l’allure où vont les choses, il y a beaucoup de risques qu’elle ne prenne pas fin avant fin 2011 comme prévue par le calendrier de la Haute Autorité de Transition.