jeudi , 18 août 2022
enfrit
Itampolo est le nom d’un petit village du littoral sud-ouest de la grande île, à près de 400 km de Toliara, la capitale du sud-ouest.

Axe sud : Itampolo, paradis préservé

Le village fait partie, avec Anakao (à une heure de vedette de Toliara), Lavanony ou encore Cap Sainte Marie, de ces villages de pêcheurs qui bordent et vivent des grands récifs du sud, le troisième plus grand récif corallien du monde après la grande barrière de corail en Australie et celle de la Floride. C’est un petit paradis parce que malgré l’extrême beauté du site : plage de sable fin et mer d’émeraude, il reste relativement préservé des touristes. La vie y est donc encore authentique. Au petit matin, on peut, à loisir, regarder les pirogues à balanciers des pêcheurs Vezo partir chercher le poisson quotidien. Autrement, il est possible de visiter les grottes où se réfugient parfois des lémuriens ou partir en excursion sur le plateau Mahafaly qui abrite l’âme des ancêtres, matérialisé ici bas par les tombeaux aux Aloalo érigés. Les plus chanceux pourront apercevoir les tortues radiées (protégées) qui y ont élu domicile. Les férus d’aventure et de pêche peuvent compter sur deux infrastructures d’accueil. Un hôtel avec des campings cars qui tiennent lieu de bungalow et une gîte d’étape qui compte trois chambres et quatre bungalows. Le sourire, et l’accueil chaleureux des villageois sont un bonus qui vaut vraiment que l’on y fasse un détour.