jeudi , 18 août 2022
enfrit
Une réunion sur la crise financière mondiale et ses éventuels impacts à Madagascar s’est tenue au ministère de l’économie.

Changer la crise en une opportunité

Il était question lors de la réunion au ministère de l’économie de trouver les moyens de changer la crise en une opportunité pour un pays en développement comme la Grande Ile malgré les menaces. Les Nouvelles indique : «Les acteurs économiques du pays se préparent actuellement aux impacts de la crise financière sur l’économie. Pour l’heure, l’exportation et l’activité économique du pays sont les premières touchées cependant l’administration et le secteur privé s’activent pour changer cette crise en une opportunité d’essor pour l’économie. Tous les acteurs concernés par l’économie dont le gouvernement, le secteur privé, les bailleurs de fonds et les partenaires multi et bilatéraux se sont réunis hier dans les locaux du ministère de l’Economie du commerce et de l’industrie à Anosy pour une séance de réflexion sur l’impact de la crise financière mondiale dans le pays et sur les actions à entreprendre…4 points ont été abordés par le ministre Ivohasina Razafimahefa concernant les impacts de la crise. Premièrement le rétrécissement du marché de l’exportation à cause de la baisse des commandes dans les pays touchés, deuxièmement la baisse des investissements directs étrangers (IDE) puisque les investisseurs deviennent de plus en plus prudents face à la conjoncture actuelle, ensuite la possibilité de la baisse des aides publiques au développement, cependant les bailleurs de fonds ont affirmé que leurs programmes seront maintenus et les décaissements se feront normalement selon le calendrier établi et, enfin, le rétrécissement du crédit au secteur privé en raison de l’hésitation des institutions financières internationales à prêter de l’argent».