dimanche , 29 janvier 2023
enfrit
Les véhicules pollueurs sont interdits de circulation dans la capitale. Les propriétaires sont invités à réparer d'abord leurs voitures.

Circulation urbaine: Haro sur la pollution

Les véhicules de transport public sont particulièrement concernés. Certains d’entre eux sont des pollueurs notoires. L’Express écrit: «Le Centre de visite technique d’Alarobia se lance à l’assaut des voitures polluantes. Des taxis-be sont interdits de circulation jusqu’à ce qu’ils soient réparés. Protection de l’environnement oblige. Les contrôles inopinés menés contre les voitures polluantes sont de plus en plus stricts dans la capitale. Ils touchent les véhicules qui ont du mal à circuler. « Leur nombre augmente parallèlement à l’extension du parc automobile. Grâce aux descentes inopinées réalisées avec les agents de la police de circulation, beaucoup de voitures ont été saisies, en majorité des taxi-be. Le taux des véhicules pollueurs avoisine jusqu’ici les 30% », explique Gelin Ranedson, chef du Centre de visite technique d’Alarobia».