jeudi , 18 août 2022
enfrit
Les partis politiques de l’opposition étaient plutôt silencieux ces derniers jours. Des réunions informelles se tiennent malgré tout.

Cogitation au sein de l’opposition

Les membres de l’opposition continuent de réfléchir sur les affaires politiques nationales malgré un certain immobilisme. Le journal Midi spécifie : «Depuis la Nativité et les festivités de fin d’année et même allant au-delà du début de l’année, l’opposition est restée «silencieuse». Malgré cette non manifestation sur la scène nationale, des rencontres informelles subsistent entre les dirigeants de l’opposition. Selon un des dirigeants de la plate-forme de l’opposition, «Pas question pour nous de participer aux régionales et aux sénatoriales tant qu’il n’y aurait pas de révision du code électoral. Les règles du jeu doivent être claires». Et d’enchaîner que nous ne sommes pas fidèles à nous-mêmes si nous allons y participer, car c’est la raison pour laquelle nous nous sommes abstenus, lors des communales».