jeudi , 26 novembre 2020
enfrit
Des arbres fruitiers transformés en charbon

Des arbres fruitiers transformés en charbon

C’est un témoin de la localité d’Ifarantsa qui l’atteste : Des paysans se servent des arbres fruitiers pour obtenir du charbon de bois dans les environs de Fort-Dauphin, au Sud-Est de Madagascar. Cette pratique n’était même pas envisageable, il y a encore quelques années. Mais les manières changent. C’est parce que les arbres semblent de moins en moins accessibles pour les charbonniers. Ainsi des manguiers et des plants de litchi sont souvent ciblés.
D’après des habitants de Fort-Dauphin, le prix du charbon de bois a connu une augmentation inquiétante au cours des derniers mois. D’où le recours à des solutions radicales pour certains. Seulement 10% de la superficie couverte de forêt, il y a environ trois décennies l’est encore actuellement dans certaines localités. L’état de la forêt de Fanjahira est désolant. Les spécialistes ont déjà donné l’alerte depuis longtemps.
Depuis 2010 notamment, la forêt de Fanjahira est gravement menacée par des exploitants forestiers et par les producteurs de charbon de bois. Le recours au défrichement pour la culture de manioc y aggrave la situation. La population croît pourtant assez rapidement. D’ici quelques années, il ne restera plus qu’un vaste champ de manioc ou des terres brûlées si aucune mesure n’est prise à temps.