vendredi , 1 juillet 2022
enfrit
Le milieu carcéral est un monde sans pitié sur la Grande Ile. Très récemment, quatre détenus ont trouvé la mort dans la prison de Taolagnaro, au sud-est du pays.

Des conditions de vie pénibles dans les prisons malgaches

Les familles des victimes évoquent le manque flagrant de nourriture dans la prison de Taolagnaro. Ce qui aurait causé la mort des quatre prisonniers.

Ces décès sont toutefois loin d’être des cas isolés. La mort d’un détenu n’est plus une surprise dans les prisons malgaches. Mais les autorités évitent toujours d’ébruiter les incidents.

La promiscuité, en raison de la surpopulation carcérale, est également un facteur non négligeable dans les conditions de vie des détenus sur l’ensemble du territoire de Madagascar. Dans de nombreuses cellules, viols, sodomies et harcèlement constituent le lot des quotidiens des détenus, sans aucune réaction des autorités pénitentaires et judiciaires.