mardi , 31 janvier 2023
enfrit
Au port de Toamasina, la fouille physique des containers est souvent indispensable après le passage au scanner.

Des containers suspects

La fouille des containers permet d?être plus sûr au sujet de leur véritable contenu. Et, dans le même temps, d?assurer une meilleure recette douanière. Selon le journal Midi : «La douane malgache continue ses efforts d?amélioration des contrôles. Certainement au grand malheur des trafiquants, puisque visiblement le scanner fait bien son travail de contrôle. La preuve, depuis le mois de janvier 2006, au total 3175 containers passés au scanner ont été  déclarés suspects?D?après la feuille économique de la Société Générale de Surveillance (SGS), 24.612 containers ont été enregistrés à la sortie du port de Tamatave depuis le mois de janvier 2006. 16 746 containers, soit 68% du total ont fait l?objet d?une intervention scanner selon les procédures actuellement en vigueur. Parmi ces containers scannés, 3175, soit 19% du total ont été déclarés suspects. En pareille circonstance, les services de la douane et de la SGS décident d?effectuer des fouilles physiques sur les containers déclarés suspects. 880 containers fouillés ont été alors confirmés. Ce qui fait un pourcentage de 34% de suspects confirmés».