dimanche , 2 octobre 2022
enfrit
Les livraisons de ce jeudi mettent la politique en première page avec le code électoral de l?Union des Eglises chrétiennes de Madagascar et le politico-judiciaire avec le cas Voninahitsy.

Du code électoral du FFKM aux ennuis judiciaires de Voninahitsy

« Enfin, le FFKM, l’Union des Eglises chrétiennes de Madagascar, 3 ans après son annonce, a accouché d’une souris concernant le Code électoral », selon Madagascar Tribune qui souligne que  « le FFKM roule pour le bulletin unique ».


Midi Madagasikara met en exergue la « caution dérisoire de 560.000 Ariary (environ 200 euros)» proposée par le FFKM ainsi que la création d?un Comité électoral indépendant et la mise en place d?un bulletin unique.


Selon L?Express de Madagascar, la réaction de la classe politique est pour l?instant « mitigée » tandis que pour la Gazette de la Grande Ile, le projet en question « n?est pas à l?avantage du régime, car il rend plus difficile la réélection de Marc Ravalomanana ». 


La GDI de rajouter que « le texte constitue un « casus belli » (cause de guerre) et mettra probablement un terme aux relations privilégiées qu?entretiennent le régime et le FFKM ».


Deuxième information du jour à la Une de tous les journaux, « les ennuis judiciaires qui continuent » pour Voninahitsy Jean Eugène.


« Condamné à deux ans d?emprisonnement ferme pour trafic d?influences vendredi dernier, le député de Maintirano Voninahitsy Jean Eugène est de nouveau au centre d?un imbroglio judiciaire », rapporte L?Express de Madagascar. « Le président national du parti RPSD-Vaovao est accusé de complicité d?évasion ». Il a été enquêté sur l?affaire d?évasion de quatre détenus d?Antanimora le dimanche 9 juillet dernier.