dimanche , 2 octobre 2022
enfrit
Le transport de passagers au niveau national n’a pas pu échapper aux conséquences de la hausse du prix des produits pétroliers.

Hausse du frais de transport

Il était difficile pour les transporteurs de ne pas réagir. Les frais du transport vont connaître une hausse de 30% au niveau national. L’Express écrit : «Inévitable. Les nouveaux tarifs de transport pour les zones nationales sont affichés dans les coopératives d’Ambodivona, d’Anosizato et d’Antohomadinika. Ils seront en vigueur à partir du samedi 9 août. Le voyage à bord d’un minibus entre Tana et Toamasina coûtera 20 000 ariary contre 13 000 ariary présentement. Hier, les vacanciers ont profité de ce sursis pour rejoindre leurs lieux de prédilection».