jeudi , 18 août 2022
enfrit
Le bras de fer entre le gouvernement et la mairie d'Antananarivo continue d'alimenter les débats. Le ministre des finances monte au créneau.

Le ministre des finances taxe la mairie de Tanà de mauvaise foi

«Nous avons toujours effectué un rappel annuel de l’état des dettes des communes. Les autres maires ont négocié les leurs. La CUA n’a même pas daigné répondre à nos lettres. C’est pourquoi nous avons pris l’avis à tiers détenteur (ATD)». Ce sont les propos du ministre des Finances, Hajanirina Razafinjatovo rapportés par L’Express. L’auteur de l’article spécifie: « Le gouvernement sort de son mutisme dans le dossier sur la confiscation des recettes municipales d’Antananarivo. Haja Nirina Razafinjatovo, ministre des Finances et du Budget, intervient quelques jours après le bureau politique du Tiako i Madagasikara (TIM). Une intervention qui ne met pourtant pas fin au bras de fer entre le pouvoir central et la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA), bien au contraire ».