lundi , 8 août 2022
enfrit
Dans les prochaines années, les 2/3 de la population de Madagascar habiterait en ville, et il faudra une meilleure organisation en matière d?urbanisme pour les accueillir.

Les villes accueillent de plus en plus de monde

La majorité des malgaches sont des ruraux. Mais l?exode rural est une réalité. Dans les prochaines années, les 2/3 de la population habiteront en ville alors que la question de l?urbanisme soulève de nombreux problèmes. Un atelier national se penche sur la question. Les Nouvelles indique: «A Madagascar comme dans de nombreux pays en développement, les principaux centres urbains ont connu une importante extension en termes de surfaces au cours de ces dernières décennies. Mais cette forte croissance des surfaces urbaines s’est souvent faite en dehors de tout cadre réglementaire à tel point que, actuellement, plus de 30 % des quartiers urbains de Madagascar sont des quartiers informels. Ces quartiers informels sont des anciens quartiers en plein centre ville qui se sont formés en dehors du cadre réglementaire de l’urbanisation ou des quartiers spontanés en périphérie des villes urbaines».