jeudi , 18 août 2022
enfrit
Le dialogue présidentiel sur la mise en œuvre du Madagascar Action Plan a démarré en trombe. L’on reconnaît toutefois d’une manière générale que des actions concrètes doivent être encore menées.

MAP : Du chemin à faire

Les autorités du pays reconnaissent que l’atteinte des objectifs fixés par le plan d’action pour Madagascar (MAP) ne se fera pas à coup de baguette magique. Selon Tribune : «Beaucoup reste à faire sur le plan d’action pour Madagascar ou MAP. C’est en résumé, le rapport effectué par le gouvernement hier, à Iavoloha, à l’occasion de l’ouverture du dialogue présidentiel 2008. Le Premier ministre Charles Rabemananjara a même reconnu dans son discours qu’il y a des travaux inachevés. Mais pour le chef du gouvernement, il ne s’agit pas de l’unique responsabilité du gouvernement. « Tout le monde est responsable du développement de Madagascar, et le MAP est à tout le monde, et non seulement aux dirigeants ». C’est ce qu’a affirmé le Premier ministre. Pour mener à bien le travail de l’Etat, le président de la République Marc Ravalomanana a appelé le ministère de l’agriculture, de l’élevage, et de la pêche, à prendre des mesures adéquates».