jeudi , 1 décembre 2022
enfrit
L'éducation nationale connaîtra une nouvelle réforme dès la prochaine rentrée, à en croire les propos des principaux responsables.

Réforme de l’éducation

La presse parle de nouveau de «malgachisation». En effet, l’Etat est partant pour que le malgache redevienne la langue d’enseignement pour le primaire. Les Nouvelles rapporte les propos du président et ceux du ministre concerné: «L’Etat est plus que déterminé à appliquer la réforme relative à l’éducation primaire en sept ans dès la prochaine rentrée scolaire 2008-2009. Le choix du malgache comme langue d’enseignement pour les cinq premières années fait partie de cette nouvelle orientation. “Les élèves doivent d’abord maîtriser la langue malgache pour mieux s’intégrer dans l’enseignement de base et dans la culture mais sans pour autant négliger les langues étrangères”, a insisté le président de la République Marc Ravalomanana, hier à Iavoloha, lors d’une séance de travail avec la grande famille de l’Education et l’équipe technique de la Banque mondiale sur le choix des stratégies les plus appropriées relatives à la réforme du système éducatif à Madagascar. Cette réforme correspond à dix ans d’enseignement dont sept ans pour le primaire et trois ans pour le collège. Les élèves bénéficieront, par la suite, d’une formation technique et professionnelle selon la filière qu’ils auront choisie. Le programme scolaire fera aussi l’objet d’un changement selon les besoins de la Nation dont la maîtrise de la langue malgache. « Une attention particulière a été accordée à la langue malgache comme outil d’enseignement pour les cinq premières années de la classe primaire prévue pour sept ans. Le français et l’anglais figurent toujours parmi les matières à enseigner à partir de la 6ème année. Toutefois, les méthodes d’enseignement doivent être adaptées suivant les évolutions pédagogiques », a expliqué le ministre de l’Education nationale, Stangeline Ralambomanana».