jeudi , 18 août 2022
enfrit
Récemment suspendues par le gouvernement, les exportations de pierres précieuses brutes sont de nouveau autorisées, à certaines conditions.

Reprise des exportations de pierres précieuses brutes

Bouffée d’oxygène pour les exploitants de pierres précieuses à Madagascar. L’exportation de pierres précieuses brutes est de nouveau possible. Selon L’Express: «Rebondissement dans le secteur minier. Suspendues depuis dix mois, les exportations de pierres précieuses vont être remises sur les rails. L’état revient sur sa décision. Après six mois de suspension, l’exportation de pierres fines et précieuses pourra être de nouveau autorisée. La nouvelle disposition se base sur diverses conditions. Lors du Dialogue présidentiel de décembre 2008, il a été décidé que le ministère de l’énergie et des mines élaborera une liste des pierres précieuses brutes exportables. Elle devra être dressée avant fin mars. Trois principaux critères seront pris en compte : la taille des pierres, la nécessité d’un traitement particulier et l’adéquation de la quantité exportable et la capacité des lapidaires…Néanmoins, les exportations de pierres précieuses brutes devront diminuer d’année en année pour céder la place aux pierres taillées qui apportent plus de valeur ajoutée».