mercredi , 10 août 2022
enfrit
La découverte au port de Toamasina d’une importation illicite de produits stupéfiants a débouché sur l’incarcération de trois pakistanais et de quatre malgaches.

Trafic de stupéfiants : Sept personnes incarcérées

Quelques dizaines de grammes de cocaïne et d’héroïne ont été savamment enfouies par un importateur pakistanais dans des serviettes de bain et des bouts de raquettes de tennis. Huit personnes ont été jusqu’à présent interpellées et une seule a pu obtenir la liberté provisoire. Selon Les Nouvelles : «Déférés au parquet samedi pour trafic de produits stupéfiants et complicité, les sept suspects dans l’affaire d’importation de cocaïne et d’héroïne, en provenance du Pakistan, ont été placés en détention provisoire à la maison centrale d’Antanimora…Le vaste coup de filet opéré conjointement par les éléments de la brigade mobile de surveillance et du service central des stupéfiants et des substances psychotropes a mis en évidence des activités parallèles et fictives qui, selon une source proche du dossier, n’auraient jamais été démantelées sans la collaboration d’un informateur. En effet, cette affaire, où s’emmêlent mensonges et égocentrismes, met en cause d’anciens actionnaires d’une société qui n’est pas encore en règle vis-à-vis de la loi».