samedi , 2 juillet 2022
enfrit

Brèves

Tentative de regroupement des opposants à la HAT

Les trois mouvances des anciens présidents ne seront probablement plus seules pour longtemps pour s'opposer à la Haute autorité de la Transition. D'autres entités sont sur le point de s'allier pour faire face à Andry Rajoelina et à son équipe. Lire la suite »

Des partisans des Trois mouvances dispersés devant l’ambassade de Maurice

L'attitude du gouvernement mauricien, qui a affiché une certaine sympathie à l'égard de la Haute Autorité de la Transition, n'a pas plu à l'opposition. Un sit-in a été prévu devant l'ambassade à Manakambahiny, mais les militaires ont dispersé la foule. Les banderoles brandies par les manifestants ont été confisquées par les militaires. Les partisans des trois mouvances politiques des anciens présidents ont dû s'en aller. C'est bien la première fois que l'opposition est refoulée de la sorte devant une ambassade depuis l'avènement de la HAT au pouvoir en 2009. Beaucoup de déplacements ont été pourtant programmés depuis. Lire la suite »

Les vendeurs des pavillons d’Analakely en colère

En signe de solidarité et afin d'interpeller les autorités communales, les vendeurs occupant les pavillons historiques d'Analakely ont fermé pendant deux heures d'horloge. Lire la suite »

Monja Roindefo et Manandafy Rakotonirina: La réconciliation entre deux « Premiers ministres »

C'est au moment où Monja Roindefo a été Premier Ministre de la Haute Autorité de la Transition que Manandafy Rakotonirina, alors Premier ministre désigné par Marc Ravalomanana, devait passer plusieurs mois de résidence surveillée après une arrestation musclée. C'était en 2009. Aujourd'hui, les deux hommes ont accordé leur violon. Lire la suite »

Elections: La CENI dans l’expectative

La Commission nationale électorale indépendante affiche une certaine volonté de tenir les élections législatives et présidentielle, comme prévue, cette année. La situation politique et la situation financière du pays ne lui permettent toutefois pas d'agir comme elle l'entend. Lire la suite »

Mamy Rakotoarivelo mis en liberté provisoire

L'un des leaders de la mouvance politique de Marc Ravalomanana, Mamy Rakotoarivelo a été libéré le soir du 29 mars après une quinzaine de jours de garde à vue. Lire la suite »

Yves Aimé écarté de la direction collégiale de la mouvance Ravalomanana

A mesure que la crise perdure, les défections se font nombreuses dans le camp de l'ancien président Marc Ravalomanana. Les plus fidèles continuent toutefois de défendre la cause du chef d'Etat déchu qui est persuadé qu'il n'a pas perdu la lutte contre ses tombeurs. Lire la suite »