lundi , 8 août 2022
enfrit

Brèves

La Haute Cour Constitutionnelle rejette la loi sur la vacance à la présidence

Les Juges Constitutionnels ont rejeté la loi n°2013-004 régissant la vacance de la présidence de la transition. Cette loi prévoyait d'attribuer collégialement aux membres du gouvernement la fonction de chef de l'Etat à la suite de la démission éventuelle du président de la Transition, Andry Rajoelina, si celui-ci est candidat à la future élection présidentielle. Ce qui veut dire que les 34 membres du gouvernement auraient le statut de chef d'Etat. Lire la suite »

La CENIT a refusé de publier un nouveau calendrier électoral

A l'issue d'une Assemblée Générale tenue avec des experts internationaux, le 16 juillet, la Commission électorale nationale a préféré se garder de publier un nouveau calendrier électoral, compte tenu du flou politique en cours. Néanmoins, la présidente de la CENIT a soutenu qu'il est encore possible de tenir les élections avant fin 2013. Afin d'éviter qu'un nouveau calendrier soit encore une fois impossible à mettre en œuvre, la CENIT a préféré jouer la prudence. Lire la suite »

Ultimatum aux candidats contestés par la SADC

Les médiateurs de la SADC ont accordé un délai de 15 jours aux trois candidats contestés par une frange de la Communauté Internationale, Lalao Ravalomanana, Andry Rajoelina et Didier Ratsiraka. Ils sont appelés à retirer leur candidature avant le mois d'août avant la mise en œuvre de nouvelles sanctions. Lesquelles ne sont pas encore clairement définies. A part celles déjà infligées par la France qui a considère les trois candidats et leurs proches comme persona non grata, privés notamment de visa de séjour sur le territoire français. Lire la suite »

Retour de Ravalomanana: Andry Rajoelina et Omer Beriziky montrés du doigt

La Confédération des églises chrétiennes de Madagascar (FFKM) a montré du doigt le Premier ministre, Jean Omer Beriziky, et le président de la Transition, Andry Rajoelina, à travers une déclaration publiée le 11 juillet. Le FFKM a en effet rapporté que lors d'une rencontre avec les Chefs militaires, ces derniers avaient affirmé que l'ordre sur la sécurisation du retour au pays de l'ancien président, Marc Ravalomanana, devrait émaner des Chefs de l'Exécutif. Mais cela n'a jamais été effectué. Lire la suite »

Sortie de crise: Les consultations démarrent avec une forte délégation de la Communauté Internationale

Une fois n'est pas coutume. La Communauté Internationale a dépêché une forte délégation à Antananarivo pour se pencher sur l'évolution de la situation politique dans la Grande Ile. La SADC, la COI et l'Union Africaine ont dépêché des émissaires. Des sources concordantes estiment que cette présence inhabituelle pourrait avoir un lien avec les préparatifs très discrets par la Confédération des églises chrétiennes de Madagascar (FFKM) d'une rencontre entre Marc Ravalomanana, Andry Rajoelina, Didier Ratsiraka et Albert Zafy. Lire la suite »

Joaquim Chissano: Une prise de position très attendue

L'émissaire de la SADC, Joaquim Chissano, est attendu dans les prochains jours à Antananarivo. Sa visite fait suite à la récente réunion du Groupe International de Contact sur Madagascar. La réaction de l'ancien président mozambicain est très attendue à un moment où la Communauté Internationale semble divisée entre le choix d'une sanction ciblée et le soutien à la démarche du FFKM, la confédération des églises chrétiennes de Madagascar, pour trouver une solution "malgacho-malgache" à la crise politique qui sévit dans le pays depuis 2009. Lire la suite »

Sommet à quatre: Le FFKM maintient le cap

La rencontre au sommet, qui devait réunir le président de la Transition, Andry Rajoelina, et les trois anciens présidents malgaches, Marc Ravalomanana, Didier Ratsiraka et Albert Zafy, ne pouvoir pas avoir lieu finalement. Car Marc Ravalomanana a été empêché par les autorités malgaches de rejoindre Antananarivo. Les chefs militaires s'opposent en effet au retour de l'exilé d'Afrique du Sud. Quoi qu'il en soit, les chefs d'église du FFKM ont tenu à réitérer que la rencontre entre les quatre chefs d'Etat auront lieu. Les modalités de sa réalisation sont en cours d'étude. Le probable compromis entre les chefs militaires et le FFKM serait l'organisation de la rencontre en dehors de la capitale, Antananarivo. Mais il ne sera pas facile de convaincre les trois anciens présidents qui ont exigé la tenue du Sommet dans la capitale malgache. Lire la suite »

Des fonctionnaires montent au créneau

La situation sociopolitique interpelle de nouveau les syndicats de fonctionnaires. La Cellule de crise interministérielle des agents de l'Etat a lancé un appel à l'endroit des acteurs politiques. Les meneurs de la Cellule de crise ont réitéré que le meilleur moyen de sortir de l'impasse actuelle consiste à suivre la voie tracée par le Conseil des églises chrétiennes, le FFKM, qui vient de relancer un processus de médiation. Lire la suite »

Jean Marc Koumba contraint de régulariser des paperasseries

Le garde du corps de Lalao Ravalomanana, Jean Marc Koumba, a été interrogé par les gendarmes de la Brigade des Recherches durant un peu plus de trois heures d'horloge. Il lui a été signifié qu'il est en train d'enfreindre la loi en travaillant en tant que garde rapprochée de l'ancienne première dame. Il devra régulariser sa situation. Et les proches de Lalao Ravalomanana ont affirmé qu'ils vont s'en occuper. Lire la suite »

Mouvance Ravalomanana: Une initimidation

Le garde du corps de Lalao Ravalomanana est convoqué par la Brigade des Recherches. Le germano-gabonais, Jean Marc Koumba, est attendu au bureau de la gendarmerie à Fiadanana le lundi 1er juillet. Car étant absent de la capitale il ne pourra s'y rendre qu'à son retour à Antananarivo. Lire la suite »