mercredi , 10 août 2022
enfrit

Brèves

Fête nationale: Andry Rajoelina plus que jamais isolé

Deux chefs d'institution ont boycotté le banquet du palais d’Iavoloha, à l’occasion de la célébration de la Fête nationale du 26 juin. Le Premier ministre, Jean Omer Beriziky, et le président du Congrès, Mamy Rakotoarivelo, avaient brillé par leur absence. De même, le corps diplomatique a boycotté le rendez-vous. Le président de la Transition est plus que jamais isolé. Lire la suite »

Rajoelina à l’offensive

Pas question pour lui de se retirer de la course à la présidentielle. Hors de question aussi de démissionner de la présidence de la Transition puisque la date exacte de l'élection n'est pas connue. Andry Rajoelina devra également présider finalement les festivités du 26 juin car il reste chef d'Etat. Le chef de la Transition est de nouveau à l'offensive, il a inauguré un hôpital à Fianarantsoa pour montrer qu'il est toujours à la barre et qu'il compte y rester. Ses adversaires politiques refusent toutefois la manière forte pour le moment et le président en profite au maximum. Lire la suite »

Elections: La CENIT devra attendre la réaction de la Communauté internationale

La commission électorale nationale indépendante a réuni les candidats à l'élection présidentielle, le 21 juin, à son siège à Alarobia. La réunion a été une occasion pour la CENIT d'informer de manière solennelle les candidats ou leur représentant que l'élection du 24 juillet est reportée. Et que la campagne électorale qui devrait démarrer le 23 juin est d'abord annulée. L'officialisation du report des élections a naturellement provoqué la colère d'un groupe de candidats. Lire la suite »

Vacance à la présidence : Débat houleux au parlement

Le projet d’ordonnance sur la vacance de poste au niveau de la présidence de la Transition, en cas de démission du président, a suscité la vraie polémique au niveau du parlement. Les membres du Congrès se sont penchés sur le projet de texte. Et les parlementaires de la mouvance Ravalomanana sont sortis de la salle en signe de protestation. Le projet d’ordonnance prévoit en effet d’attribuer de manière collégiale la fonction de Chef de l’Etat à l’ensemble des membres du gouvernement quand le président de la Transition va démissionner. Du jamais vu. Car le pays va compter 35 Chefs d’Etat. Lire la suite »

Report incontournable des élections

C'est dorénavant confirmé. Il est impossible de maintenir le calendrier électoral actuel, malgré l'optimisme et l'insistance de la Communauté internationale. La présidente de la Commission électorale nationale indépendante (CENIT), Atallah Béatrice, a fait comprendre clairement que les préparations techniques nécessitent beaucoup plus de temps. Et que le premier tour de l'élection présidentielle du 24 juillet est matériellement impossible à réaliser. Lire la suite »

Andry Rajoelina et Lalao Ravalomanana, sûrs d’être élus malgré les récriminations

L'ancienne première dame, Lalao Ravalomanana, a fait cap sur le Nord de Madagascar en fin de semaine, tandis que son principal adversaire, le président de la Transition, Andry Rajoelina, a pris la direction opposée, pour inaugurer un hôpital à Toliara. La précampagne bat son plein. La SADC vient de confirmer à l'issue d'une réunion tenue à Maputo qu'elle ne vas pas reconnaître une élection avec la participation des trois candidats récriminés par la Communauté internationale, mais tout le monde fait comme si de rien n'était pour le moment. Lire la suite »

Une vingtaine de parlementaires limogés

Des parlementaires qui étaient autrefois proches du président de la Transition, Andry Rajoelina, ont été limogés par un décret pris en conseil des ministres. C'est le tollé général au niveau de la Chambre Haute. Les principaux concernés se rebiffent en envisagent même un mouvement de protestation. Lire la suite »

L’après-Rajoelina en discussion au parlement et au sein de la classe politique

Un projet de loi relatif aux vacances de poste auprès de la présidence de la Transition a été envoyé au parlement aux fins de discussion et d'adoption. La démission du chef de la Transition, Andry Rajoelina, qui est candidat à l'élection présidentielle, est attendue depuis le 27 mai dernier en effet. Mais la Feuille de route de sortie de crise spécifie que, dans ce cas, des textes réglementaires doivent être adoptés au niveau du parlement pour combler le vide institutionnel. Lire la suite »

Les chefs d’église annonce la tenue du sommet des chefs de mouvance

Le FFKM veut aller de l'avant. Après la tenue de la réunion au Centre de Conférence internationale d'Ivato en début mai, les chefs d'églises du FFKM ont fait savoir que le sommet entre les trois anciens chefs d'Etat et l'actuel président sortant de la Transition aura bientôt lieu. La date exacte du sommet à quatre n'a pas été annoncée par les chefs d'église, mais des sources concordantes parlent de la nécessité de tenir la rencontre avant la fête nationale du 26 juin. Les invitations avaient été déjà envoyées aux trois anciens présidents, Didier Ratsiraka, Albert Zafy et Marc Ravalomanana, ainsi qu'au chef de la Transition, Andry Rajoelina. La tenue du sommet à quatre présuppose le retour au pays de Marc Ravalomanana, en exil en Afrique du Sud depuis sa chute en 2009. Lire la suite »

Fête nationale sans chef d’Etat

La célébration de la fête nationale du 26 juin sera plutôt exceptionnelle cette année. Les chefs militaires ont décidé de tout prendre en main. La revue de troupe sera effectuée par le ministre des forces armées et le Secrétaire d'Etat à la gendarmerie. Aucun dirigeant civil ne sera visible lors de la cette revue de troupe, lors de la parade militaire à Mahamasina, tandis que les festivités et concerts programmés par le gouvernement ont été annulés. Lire la suite »