dimanche , 2 octobre 2022
enfrit
Semer la polémique: une nouvelle stratégie marketing de nos journaux qui est devenu aussi une matière dans laquelle excelle nos journalistes.

Des journalistes professionnels dites vous ?

Je ne sais pas comment qualifier ces journalistes qui ne sèment que des polémiques pour faire vendre leurs journaux. Pas plus tard que la semaine dernière plusieurs d’entre eux ont fait leur une à propos du probable hausse de l’impôt sur les revenus. Une information qui a suscité pas mal de réactions. Très vite la grogne est montée d’un cran surtout auprès des salariés. Une réaction compréhensible en ce moment où est la vie est déjà difficile.


Heureusement qu’Anthony Ramarozatovo, le DG de l’impôt, a apporté plus de précision sur la loi de finance 2008 et a démenti cette polémique relayée par les médias. Et contrairement à ce qui a été véhiculé, il n’y aura pas une hausse mais plutôt une baisse de l’IRSA en 2008. Seul Midi Madagascar de samedi dernier en a fait un grand titre.



Alors, on se demande si un journaliste professionnel peut révéler des informations sans aucune vérification, surtout pour une information qui a un impact direct sur la vie de la société. Ce qui est choquant aussi c’est qu’ils (les journaux) ne daignent pas faire un grand titre sur cette explication du DG de l’impôt pour apaiser la situation.


Amis journalistes, un peu de professionnalisme s’il vous plait ! Que la stratégie marketing ne prenne pas le dessus sur votre professionnalisme.