mercredi , 10 août 2022
enfrit
Une réunion de l’instance dirigeante de l’église protestante FJKM, qui s’est tenue du 23 au 30 avril dernier, a été une occasion de revendiquer, une nouvelle fois, la réouverture de la radio Fahazavàna, fermée par le régime de Transition en 2010, en pleine crise politique.

L’église FJKM demande la réouverture de la radio Fahazavàna

La radio Fahazavàna, qui appartient à l’église protestante FJKM, a été fermée à la suite d’une diffusion d’information et de retransmission en direct de la mutinerie d’éléments issus de la Force d’intervention de la Gendarmerie nationale (FIGN), en mai 2010. Une dizaine d’employés de la radio, dont des techniciens et des journalistes, avaient été arrêtés puis incarcérés quelques temps après les affrontements au camp de la FIGN. Le régime de Transition avait toujours refusé la réouverture de la station. L’ancien président de la Transition, Andry Rajoelina, et ses proches collaborateurs avaient considéré la radio Fahazavàna comme proche de l’ancien président Marc Ravalomanana. Ce dernier étant vice-président de la FJKM depuis des années. Car le récent synode de la FJKM l’a reconduit à ce poste malgré quelques années d’exil de l’ancien président malgache en Afrique du Sud. Le régime putschiste a ainsi considéré la radio Fahazavàna comme étant une radio pro-Ravalomanana. Actuellement, la FJKM relance sa revendication à la suite de l’avènement d’un nouveau président de la République dans le pays.