dimanche , 2 octobre 2022
enfrit
Le ministère de la communication a évoqué avec un certain nombre de rédacteurs en chefs de médias public et privés de la capitale l’organisation de l’élection au sein du conseil de l’ordre des journalistes de Madagascar.

Médias : l’élection de l’ordre des journalistes en question

L’élection des membres du conseil de l’ordre des journalistes a été au centre d’une rencontre entre Nathalie Rabe, ministre de la communication, et quelques rédacteurs en chef de la capitale.

Cette élection aurait dû se tenir il y a quelques années déjà mais quelque peu laissée aux oubliettes. En effet, l’actuel président de l’ordre des journalistes de Madagascar, Rufin Rakotomaharo, a été élu en 2003 pour un mandat de trois ans normalement. Mais depuis, aucune élection n’a été programmée.

Avant la tenue d’une élection, pourtant, l’octroi d’une nouvelle carte de presse doit être programmé. Ou bien, il faudra à la limite une mise à jour de la liste des bénéficiaires de la carte professionnelle. 

Une task force a été mise en place pour se pencher sur l’organisation de l’élection. Une élection que certains journalistes qui désirent prendre leur revanche sur Rufin Rakotomaharo ont attendue depuis longtemps.        

Journaliste de la Radio nationale malgache, Rufin Rakotomaharo est supposé comme étant proche de l’ancien président Marc Ravalomanana après avoir pourtant frayé avec le parti Arema de Didier Ratsiraka. L’homme ne voulait jamais politiser malgré tout sa présence à la tête de l’ordre des journalistes. 

Aujourd’hui, certains journalistes proches de la Haute Autorité de la Transition annoncent déjà en coulisse leur intention de se présenter à l’élection de l’ordre. Une nouvelle bataille en perspective.