mardi , 9 août 2022
enfrit
Ravalomanana et Rajaonarimampianina : Une relation de plus en plus compliquée
Des militantes du parti au pouvoir moblisées en marge de l'inauguration d'une bibliothèque scolaire à Antanimbarinandriana

Ravalomanana et Rajaonarimampianina : Une relation de plus en plus compliquée

Une simple cérémonie d’inauguration d’une bibliothèque dans une école primaire publique devient une polémique politique à Antananarivo. Le président Hery Rajaonarimampianina, accompagné d’une forte délégation de membres du gouvernement et de chefs d’institution, a inauguré une bibliothèque à Antanimbarinandriana, au centre de la capitale, alors que la mairie d’Antananarivo a toujours revendiqué son droit de regard sur la gestion des écoles primaires publiques de la ville.

Ce n’est pas la construction de la bibliothèque en soi qui a posé problème, mais la volonté des autorités du pays d’ignorer la Commune d’Antananarivo en ce qui concerne les démarches y afférentes car il s’agit d’une initiative qui s’inscrit dans le cadre du « projet présidentiel », cher à Rajaonarimampianina.

Derrière la mise en place de la bibliothèque et son inauguration, c’est la guerre froide entre deux adversaires politiques, Marc Ravalomanana et Hery Rajaonarimampianina qui apparaît en filigrane. Les deux hommes s’affrontent à distance. D’où la grande mobilisation de l’Exécutif malgache, à un moment où Marc Ravalomanana et son épouse, maire de la capitale, sont en voyage à l’étranger, en pleine préparation de la future échéance électorale dans la Grande Ile.

La réaction du camp Ravalomanana, au retour de ce dernier au pays, est imprévisible. Car c’est l’aspect politique de l’événement qui semble plutôt capter l’attention de tous sur cette affaire. La mobilisation des militants du parti au pouvoir, le HVM, lors de la cérémonie d’inauguration de la bibliothèque d’Antanimbarinandriana en dit long.

Ce n’est pas l’unique cas qui divise l’actuelle équipe au pouvoir et l’ancien président. A diverses reprises, le bras de fer a été au rendez-vous. La guerre froide entre les deux parties laisse déjà présager une rude compétition dans les mois à venir, à mesure que l’échéance électorale approche dans la Grande Ile. Théoriquement, les élections présidentielles doivent avoir lieu vers fin 2018 dans le pays.