mercredi , 10 août 2022
enfrit
L’ancien ministre de la Communication, Harry Rahajason, alias Rolly Mercia, a repris ses plumes en tant que Directeur général du groupe de presse de l’homme d’affaires, Mamy Ravatomanga. Un groupe comprenant les quotidiens bilingues Matin et La Vérité et le quotidien en langue malgache, Inona no Vaovao.

Rolly Mercia obligé de revenir à ses amours

Les articles signés par Rolly Mercia reviennent dans la presse. Après avoir été ministre de la Communication durant trois ans, le journaliste est obligé de revenir à ses amours, n’ayant pas été reconduit dans le gouvernement de Kolo Roger.

L’homme d’affaires, Mamy Ravatomanga, qui avait beaucoup fait parler de lui durant le régime de Transition, a ainsi renouvelé sa confiance en Rolly Mercia. Ce dernier était parmi les fondateurs du groupe de presse écrite appartenant à l’homme d’affaires, avec Maka Alphonse, nommé plus tard membre du Congrès de la Transition.

Le retour de Rolly Mercia au sein de la profession est vu de diverses manières. Beaucoup de ses confrères lui reprochent de n’avoir rien fait pour la défense de la liberté de la presse quand il était ministre de la Communication. Le syndicat des journalistes a été en première ligne pour exiger son départ quand il était ministre. Selon le syndicat, plusieurs dizaines de radios avaient été fermées par les autorités de Transition quand Rolly Mercia était ministre. Le même syndicat continue actuellement d’exiger la réouverture de toutes ces radios fermées arbitrairement.