vendredi , 1 juillet 2022
enfrit

Brèves

Le parti MFM souffle ses quarante bougies

C'est par un culte à la chapelle militaire d'Ampahibe, à Antananarivo, que le parti MFM a débuté la célébration de son quarantième anniversaire. Quarante ans après le mouvement populaire de 1972, la bande à Manandafy continue l'aventure. Le MFM est actuellement membre de la mouvance Marc Ravalomanana. Le parti s'oppose en effet depuis début 2009 au jeune putschiste Andry Rajoelina. Ce qui a valu l'arrestation musclée de son leader en 2009 avant sa mise sous résidence surveillée à Mantasoa. Lire la suite »

La CENI programme l’élection présidentielle en mai 2013

Pour éviter la répprobation de la communauté internationale, la Commission nationale électorale indépendante a pris en compte les recommandations des experts des Nations Unies. Les élections malgaches sont toutes programmées en 2013. A commencer par la présidentielle, dont le premier tour est annoncé pour le 8 mai 2013. Le second tour, jumelé avec les élections législatives, aurait lieu le 3 juillet. Les élections communales, elles, sont prévues le 23 octobre 2013. C'est ce que la CENI a décidé au bout de trois jours de conclave en périphérie de la capitale malgache. Mais auparavant il va falloir trouver un consensus entre les protagonistes de la crise politique malgache. Lire la suite »

Insécurité: Un autre gendarme tué au sud de Madagascar

La traque du chef de bande Remenabila n'est pas terminée dans le sud de Madagascar. L'homme est resté introuvable,malgré une opération militaire violente durant laquelle au moins sept villages ont été incendiés. En début de semaine, un autre gendarme a été tué par des dahalo, tandis que les pillages et les vols de zébu continuent dans de nombreuses régions du pays. Lire la suite »

Guy Maxime Ralaiseheno: »Andry Rajoelina doit quitter le pouvoir si les négociations échouent »

Les commentaires sur l'incident survenu lors du retour raté de Lalao Ravalomanana à Madagascar continue. De même, la classe politique continue de commenter le processus de négociation entre l'ancien président, Marc Ravalomanana, et l'actuel chef de la transition, Andry Rajoelina. Ce dernier doit quitter le pouvoir si les négociation échouent, a affirmé Guy Maxime Ralaiseheno, membre du Congrès de la Transition et membre de la mouvance Ravalomanana. Lire la suite »

Lalao Ravalomanana refoulée à l’aéroport d’Ivato

L'ancienne première dame est arrivée à l'aéroport d'Ivato avec Gerguana Ravalomanana, l'épouse de Josoa, le fils ainé de l'ex-président. Aussitôt arrivées, les deux femmes ont été embarquées de force dans une voiture par les policiers pro-régime. Elles ont été embarquées dans le vol vers Bangkok, le premier vol disponible à l'aéroport. Lalao Ravalomanana a juste eu quelques minutes pour discuter avec des personnalités de la mouvance Ravalomanana. Lire la suite »

Opération Remenabila: Les militaires étaient aussi virulents que les bandits dans le sud selon de nombreux témoignages

Une dizaine de villages ont été incendiés dans le sud de Madagascar lors de l'opération contre le présumé chef de bandit Remenabila. La plupart de ces villages ont été incendiés par les militaires car présupposés abritant des bandits. Mais dès que les militaires sont partis, les villageois ont a leur tour incéndié d'autres villages de campement des militaires à titre de représailles et pour manifester leur colère. Lire la suite »

Fin des pourparlers aux Seychelles

Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina ont quitté les Seychelles. Les négociations sur la mise en oeuvre de la feuille de route, organisées par la SADC sur lîle Desroches, sur l'archipel des Seychelles, ont pris fin. Les pourparlers étaient difficiles, car il était impossible, depuis le début, de trouver un véritable compromis entre les deux principaux protagonistes de la crise malgache. Le président Seychellois, James Michel, a accordé une importance particulière à la réunion. De même, le président Sud-africain, Jacob Zuma, qui s'est rendu sur place, "pour aider" comme il l'a annoncé dans un message sur Twitter. Lire la suite »

Fransman aux Seychelles, le camp Rajoelina satisfait

Depuis quelques mois, un rapprochement suspect a été noté par les observateurs politiques, entre le camp Andry Rajoelina et le médiateur de la SADC, le vice-ministre sud-africain, Marius Fransman. Ce dernier est actuellement aux Seychelles pour faciliter la rencontre entre les deux protagonistes de la crise malgache. Ce qui est étonnant est que, à Antananarivo, ce sont les médias proches d'Andry Rajoelina qui jubilent à l'annonce de cette présence. Les autres médias se sont contentés d'un commentaire laconique. Y a-t-il anguille sous roche? Lire la suite »

Mutinerie: L’armée maintient le flou sur la mort du caporal « Black »

L'armée malgache ne veut rien divulguer pour le moment sur les circonstances de la mort du caporal Kotomainty, dit Black, le présumé meneur de la mutinerie du régiment des parachutistes, le dimanche 22 juillet dernier. Des sources indépendantes affirment que le caporal a été exécuté à son arrivée à l'hôpital militaire. Mais l'armée n'a ni infirmé ni confirmé l'information. Des journalistes présents sur le lieu de la mutinerie ont en tous cas aperçu le caporal Black, encore en vie sur place. Ce qui présuppose qu'il n'a pas été tué lors des échanges de tirs. Sa mort a été simplement annoncée officiellement quand des militaires sont intervenus sur le plateau de la chaîne nationale malgache pour présenter le bilan de l'affrontement. Le flou a été savamment maintenu par le commandement militaire. Lire la suite »

Marc Ravalomanana/Andry Rajoelina: Sommet à deux aux Seychelles le 24 juillet

L'information a été confirmée sur la place du Magro où se tiennent quotidiennement les meetings des partisans de l'ancien président Marc Ravalomanana. La rencontre entre les deux principaux protagonistes de la crise malgache est programmée aux îles Seychelles, le mardi 24 juillet prochain. Lire la suite »