vendredi , 20 mai 2022
enfrit

Brèves

Irina s’éloigne des côtes malgaches après avoir causé de nombreux dégâts au Nord du pays

Quelques jours après Giovana, c'est une autre perturbation cyclonique qui a touché la Grande Ile. Irina a balayé dimanche soir le Nord de Madagascar. Beaucoup de régions sont actuellement inondées. La ville d'Antsiranana, à l'extrême nord du pays, est privée d'eau et d'électricité. Lire la suite »

Quelque chose se trame, tous les états-majors politiques se mobilisent

La lassitude semble toucher la majorité écrasante de la population, après trois ans de crise politique. Les formations politiques sont actuellement contraintes de trouver une solution. La mobilisation est généralisée du côté de ceux qui n'adhèrent pas à la politique de gestion de la Haute Autorité de la transition. Lire la suite »

Des extrémistes souhaitent l’élimination physique de Marc Ravalomanana

Le retour au pays de l'ancien président, Marc Ravalomanana, ne se passera pas facilement, tant que ses adversaires politiques sont au pouvoir. Les extrémistes du camp Andry Rajoelina pensent carrément à l'élimination physique du président en exil, une fois arrivé au pays. Des militaires qui ont contribué au coup d'Etat de 2009 soutiennent que si Marc Ravalomanana revient à Madagascar, le meilleur recours serait de l'éliminer. Ces militaires qualifieraient de "légitime défense" cette ultime solution, car ils pensent que les auteurs du coup d'Etat de mars 2009 pourraient être exposés à des sanctions de diverses formes. Le 21 janvier dernier, quand Marc Ravalomanana a tenté de revenir au pays, des témoins oculaires ont aperçu des lance-roquettes cachées dans les buissons de l'aéroport d'Ivato. L'avion qui transportait l'ancien président et sa suite a fait demi-tour ce jour, officiellement pour fermeture d'aéroport. Lire la suite »

Antananarivo, la capitale qui fait honte continue de se dégrader

Depuis quelques années, la capitale de la Grande Ile se détériore complètement. Les rues de la ville sont dans des états lamentables. Les nids de poule se multiplient. Les espaces publics se dégradent, et les ordures ménagères sont envahissantes. Lire la suite »

Le gouvernement ne gouverne plus, la cohabitation rendue impossible

Aucun conseil des ministres depuis des semaines. Les membres du gouvernement s'entre-déchirent sur certains sujets. On a l'impression d'un vide au sommet de l'Etat, mais Andry Rajoelina peut bien se contenter de son titre de "président de la Transition", tandis que les opposants qui ont rejoint le gouvernement fantoche continuent à juger "opportun" de poursuivre le processus déjà voué à l'échec. Lire la suite »

Raymond Ranjeva pour une nouvelle Transition neutre

Trois ans après le coup d'Etat de 2009, une solution durable à la crise politique semble toujours hypothétique. Le professeur Raymond Ranjeva a toujours prôné une Transition véritablement neutre avant des élections crédibles. Au cours d'une conférence débat, vendredi 17 février, il va esquisser, en compagnie de quelques experts nationaux, la meilleure voie pour trouver une solution à la crise malgache. Lire la suite »

La SADC met la pression en vue d’une amnistie de Marc Ravalomanana, le parlement convoqué à une session

Le parlement de la transition est convoqué à une session extraordinaire à compter du 14 février, dans le but de se pencher sur un projet de loi d'amnistie. Une session décidée à la suite de la pression de la SADC qui, au cours d'une réunion au Cap, en Afrique du sud, durant le week-end, a réitéré la nécessité de l'adoption d'une loi d'amnistie avant le 29 février. Et ce, afin de permettre notamment le retour au pays de l'ancien président Marc Ravalomanana, condamné par la Justice après le coup d'Etat de mars 2009. Lire la suite »

Tojo Ravalomanana dénonce le « terrorisme » de la HAT mais ne compte pas s’exiler de nouveau

Le fils du président en exil, Marc Ravalomanana, a clairement fait savoir qu'il n'a pas l'intention de quitter le pays malgré les intimidations. Tojo Ravalomanana et sa femme sont de retour d'exil en fin 2011. La perquisition musclée des militaires de la Haute Autorité de la transition à leur domicile, à Andranomanelatra, à 140 kilomètres au sud de la capitale, n'est pas une raison pour le jeune couple de revenir en Afrique du Sud. "Nous n'irons pas rejoindre papa, c'est lui qui va bientôt nous rejoindre" a-t-il lancé en substance. Son père, Marc Ravalomanana, est toujours en Afrique du Sud, empêché par les autorités malgaches de rentrer au pays. Lire la suite »

Crise malgache: Quand l’armée française s’en mêle

Des militaires français, officiellement des instructeurs, sont sur le sol malgache. En pleine crise politique. Ils vont former les militaires malgaches selon les explications du ministère de la défense. Mais quand on sait que le régime de transition, déjà honni par la majorité de la population, ne tient plus debout que grâce uniquement à une frange de l'armée qui le soutient, on peut facilement conclure qu'il y a anguille sous roche. Mais ce n'est toutefois pas la première fois que des militaires français s'impliquent dans la crise politique malgache. Lire la suite »

Impossible accord et amnistie impossible entre Ravalomanana et Rajoelina

Dès le commencement de la crise, en début 2009, madonline a déjà faite état d'un "impossible accord" entre Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina. Trois années de crise l'attestent. Andry Rajoelina a une nouvelle fois réitéré qu'il n'y aura jamais une entente entre lui et Marc Ravalomanana. La feuille de route de sortie de crise a été enterrée avant d'avoir été déclarée officiellement morte. Lire la suite »