vendredi , 15 novembre 2019
enfrit

L’anglais prend place dans la vie quotidienne des Malagasy.

 


            Suite au référendum constitutionnel du 04 avril 2007, l’Anglais est devenu une langue officielle à Madagascar. Et depuis, certains changements se sont opérés au niveau des différentes institutions : les dénominations des départements ministériels sont traduits en Anglais et affichés sur leur façade principale pour faciliter leur reconnaissance par les étrangers visitant le pays.


            Nombreux établissements scolaires, surtout privés, ont déjà inclus la langue anglaise dans le cursus scolaire dès la maternelle. Cela dans le but de familiariser les enfants dès leur plus jeune âge à la langue de Shakespeare. Très bonne initiative car la maîtrise de cette langue est requise dans tout emploi.


            Des cours d’anglais sont actuellement prodigués aussi bien par des particuliers que des centres spécialisés à ceux qui veulent renforcer, maîtriser ou tout simplement s’initier à cette langue. En première place, il y a le centre culturel américain qui reçoit après le baccalauréat les jeunes et dont les cours du soir sont réservés aux employés des différents compagnies.


            Actuellement, beaucoup de jeunes veulent maîtriser la langue anglaise et s’inscrivent dans les centres qui prodiguent des cours d’anglais selon leurs moyens et leur disponibilité. Certains vont même dans des lieux où les cours d’anglais sont gratuits : chez des églises qui enseignent la Bible en anglais.


            Tout ceci pour dire que l’anglais intéresse au plus haut point les habitants de la Capitale. Cette langue étant internationale, on peut dire que les Malagasy veulent s’investir davantage dans la vie internationale. Cela prouve que les Malagasy ont l’esprit ouvert et ils marquent là un point décisif vers le développement économique.