Mardi , 17 juillet 2018
enfrit
Le cyclone Ava a fait près de 140 000 sinistrés
Le pont de Vohiposa, sur la RN 7, emporté par les eaux

Le cyclone Ava a fait près de 140 000 sinistrés

Le passage du cyclone Ava sur la Grande Ile a fait environ 140 000 sinistrés au total et une trentaine de morts d’après un bilan encore provisoire.

Plusieurs hectares de rizières ont été inondés, et des infrastructures endommagées. Les autorités parlent d’une vingtaine de centres de santé détériorés et de plusieurs écoles décoiffées. Les routes nationales ont été également endommagées à certains endroits à la suite du passage du cyclone Ava.

La route nationale numéro 2 reliant la capitale à la partie Est du pays est à plusieurs endroits impraticables, notamment à cause d’éboulement et en raison de la montée des eaux. De même, la route nationale numéro 7 conduisant vers le Sud a été endommagée à différents endroits. Un pont a été emporté par les eaux au niveau de la localité de Vohiposa, à un peu plus de 300 kilomètres au sud de la capitale, dans la région Haute Matsiatra, nécessitant un transbordement pour les voyageurs et les bagages.

Le cyclone Ava a été le premier cyclone qui a frappé Madagascar durant la saison cyclonique en cours dans la zone de l’Océan Indien. Dans de nombreuses régions du pays, c’est seulement ce jeudi 11 janvier que les élèves sont officiellement retournés à l’école après quelques jours de suspension, en raison des risques de la montée des eaux et des risques d’éboulement de terrain après des jours de pluies intenses provoquées par Ava.

Dans certaines régions, les secours s’organisent. Mais ils semblent limités. Dans la commune d’Ampanefy, en périphérie d’Antananarivo, environ 400 sinistrés sont regroupés dans l’école publique de la commune, pratiquement sans nourritures durant les premiers jours du sinistre. Le maire local s’est rendu dans la capitale afin d’alerter les autorités, face à la situation. La commune qu’il gère ne disposant pas de suffisamment de moyens pour s’occuper des sinistrés.