lundi , 23 mai 2022
enfrit

Brèves

Les membres de la HAT tirent à boulets rouges sur les émissaires de la SADC

La délégation de la SADC, en mission à Antananarivo cette semaine, a rencontré les membres de la Haute Autorité de la Transition au palais du Sénat. Des critiques acerbes ont été adressées à la délégation conduite par l'ancien ministre des Affaires étrangères du Mozambique, Léonardo Simao. Lire la suite »

Une délégation de la SADC à Antananarivo

Depuis le début de la semaine, une délégation de la SADC se trouve dans la capitale malgache afin de constater l'évolution de la situation politique. Lire la suite »

Le maire de Fianarantsoa menace l’opposition

Les partis de l'opposition ne pourront pas facilement obtenir l'autorisation d'organiser un meeting dans la ville de Fianarantsoa. Le maire désigné, Pety Rakotoniaina, a lancé un avertissement très ferme. Lire la suite »

Le Monima critique les organisateurs du dialogue national

Le parti de l'ancien Premier ministre de la Haute Autorité de la Transition se positionne par rapport à l'organisation éventuelle d'un dialogue national. Le Monima estime que les "Ray aman-dreny Mijoro" et le collectif d'association qui s'attellent sur la question n'ont fait que valider la proposition de feuille de route du chef de la Transition, Andry Rajoelina. Un communiqué du parti spécifie notamment: "Aux yeux du MONIMA et de son Président National MONJA Roindefo, la démarche de la coalition des organisations de la Société Civile et des " Raiamandreny Mijoro" qui l’accompagnent, s’inscrit nettement dans une logique de simple validation de la feuille de route , décidée unilatéralement par la seule mouvance Andry Rajoelina en Mai 2010.Le MONIMA dénonce une telle démarche exclusive pour concevoir et réaliser le dialogue ou la Conférence Nationale .En effet, cette « Alliance » ne représente qu’une partie de la société civile…En aucun cas, son entreprise ne pourra sortir le pays de la crise, par l’instauration d’une IVè République stable et démocratique". Lire la suite »

Eglise anglicane: Un temple réduit en cendre

Un temple de l'église anglicane a été la proie des flammes en début de semaine, dans le centre d'Antananarivo, dans un quartier populaire. Les dirigeants de l'église anglicane de Madagascar ont décidé de porter plainte à la suite de cet incident au temple Santa Stefana du quartier d'Anatihazo Isotry . Ils n'excluent guère la piste criminelle, car un trou a été retrouvé sur le mur de l'immeuble. Les malfaiteurs s'en sont sans doute servi pour s'introduire à l'intérieur du temple avant d'y mettre le feu. Une cuisine à proximité du temple a été en outre cambriolée. Lire la suite »

Le référendum constitutionnel reporté

C'est le énième report depuis la prise du pouvoir par le régime transitoire. Depuis 2009, aucun calendrier annoncé par le gouvernement putschiste de Madagascar n'a été respecté. Lire la suite »

Une quarantaine de militaires sous les verrous

La fête nationale du 26 juin et la célébration du cinquantième anniversaire de l'armée malgache n'a pas réjoui tous les militaires. Une quarantaine d'entre eux l'ont célébré derrière les barreaux. Lire la suite »