jeudi , 18 août 2022
enfrit

Politique

Calendrier révélé : la HAT veut des élections à tout prix

Après l’échec programmé de la rencontre d’Addis Abeba, le chef de l’autorité de fait a réitéré sa détermination à organiser des élections de manière unilatérale, coûte que coûte. Andry Rajoelina veut mettre fin à une transition politique minée par la crise. Il veut imposer, d’abord aux malgaches puis à la communauté internationale, un retour supposé à l’ordre constitutionnel à Madagascar. Le plan B de la HAT présente un calendrier électoral étoffé pour le deuxième semestre 2010. Lire la suite »

Le faux plan B de la HAT : haro sur un référendum constitutionnel

Les indiscrétions sur le fameux plan B de la HAT ont corroboré les déclarations d’intention de Andry Rajoelina. Des indications sur les dates clés de la transition volontairement unilatérale ont été révélées. La nouvelle priorité de l’autorité de fait est de gagner la reconnaissance… nationale. Cela passe avant tout par un référendum constitutionnel prévu au mois d’août 2010. Lire la suite »

Andry Rajoelina : l’échec calculé de Pretoria

Le président de la HAT est allé trouver ce qui lui a toujours manqué : le prétexte de garder son autorité de fait dans une voie unilatérale. Andry Rajoelina s’est dit pourtant prêt à partager le pouvoir, tout en le contrôlant, par la mise en place d’un gouvernement d’union nationale. Après l’échec calculé du rendez-vous de Pretoria, celui qui court toujours après la reconnaissance internationale espère mettre fin à cette transition compliquée et entrer dans la 4ème république, probablement en tant que président. Lire la suite »

Sortie de crise: Quand l’entêtement fait place à la raison

La crise politique malgache s'enlise, une nouvelle fois. Le président de la Haute Autorité de la Transition, Andry Rajoelina, ne compte plus que sur les militaires pour pouvoir rester à la tête du pays, sans la reconnaissance internationale. Lire la suite »

Après Pretoria : où en sont les mouvances ?

Après l’échec attendu de l’accord français de Pretoria, un nouvelle rencontre est programmée, c’est du moins ce qu’a avancé le médiateur de la SADC et de l’UA, Joaquim Chissano. Les trois autres chefs de file de mouvance ont toujours fait savoir leur refus de se soumettre à un protocole secret et imposé. Andry Rajoelina tient déjà son prétexte et clame haut et fort qu’il va boycotter cet autre rendez-vous. Lire la suite »

Feuille de route de la HAT : les intentions déclarées de Andry Rajoelina

A son arrivée à Ivato, de retour de Pretoria dans l’après-midi du samedi 01 mai 2010, le président de la HAT a renouvelé son intention d’avancer unilatéralement, ayant épuisé « la dernière chance » de compromis avec les trois autres mouvances. Une rencontre avec l’armée va précéder une grande déclaration sur la formation d’un gouvernement d’union nationale et peut-être la date de l’élection législative. Lire la suite »

Andry Rajoelina avant de négocier : « il n’y aura pas de négociations ! »

La rencontre programmée entre le médiateur, le président sud-africain, et les chefs de file de mouvances politiques malgaches a été retardée dans la soirée du jeudi 29 avril. Dans l’attente et l’incertitude, Andry Rajoelina a martelé auprès des journalistes qu’il n’est pas prêt de négocier à nouveau. La feuille de route française est pour le président de la HAT la seule solution, affirmant qu’il ne peut pas trahir ses partisans en faisant de nouvelles concessions. Lire la suite »

Marc Ravalomanana : la garantie d’une élection démocratique comme seule préalable

La mouvance Rajoelina a été en émoi durant la journée du mercredi 28 avril 2010 en attendant que le président évincé se plie enfin à la feuille de route « franco-Rajoelina ». Le président de la HAT a nourri l’espoir de faire le déplacement en Afrique du sud juste pour la formalité. Marc Ravalomanana nie être le facteur de blocage et ne parle que de préalables tout à fait légitimes. Lire la suite »

Accord avant l’heure : le dernier bluff de Andry Rajoelina ?

Andry Rajoelina a quitté Antananarivo par un avion spécial qui a décollé de la base aéronaval d’Ivato. Le président de la HAT rejoint Pretoria pour tenter une dernière fois de trouver une solution que le peuple attend impatiemment. Il affirme qu’un accord est déjà prêt à être signé et si cela ne se fait pas, il a une autre solution unilatérale. Lire la suite »