mardi , 9 août 2022
enfrit

Politique

Hery Rakotomanana plaide encore pour l’indépendance de la CENI

Montrée du doigt, la commission électorale mise en place par la HAT clame sa neutralité et son indépendance vis-à-vis de l’autorité de fait. Le président Hery Rakotomanana reconnaît l’incapacité de cette commission à prendre en main seule l’organisation d’une élection. Il affirme toutefois garder le leadership de l’opération même si l’intervention de l’Etat est incontournable. Lire la suite »

SADC : la diplomatie affective de la HAT à l’épreuve

La diplomatie de la HAT a retrouvé une certaine couleur depuis que les Nations Unies ont envoyé une « invitation personnelle » à l’endroit du chef de l’autorité de Madagascar pour l’Assemblée générale de 2010. C’est le ministre des Affaires Etrangères qui s’est rendu à New York. Il est revenu avec la conviction d’avoir convaincu le monde sauf la SADC. Et voilà que les émissaires du médiateur Chissano débarquent à nouveau à Madagascar. Lire la suite »

Haro sur une élection communale illégale, les maires protestent

Le compromis du chef de l’autorité qui veut bien se débarrasser des dernières influences du parti TIM et limoger les maires en place comme l’ont demandé ses partisans lors de la conférence nationale ne réjouissent pas les élus concernés. La stratégie populiste revendique une démocratie populaire mais devient de plus en plus totalitaire. Les résolutions des conférenciers TGV sont au-dessus de la loi. Lire la suite »

Elections communales anticipées : aucun fondement légal

Le chef de l’autorité de la transition a été piégé par ses partisans qui ont voté à mains levées la destitution des maires élus dans le cadre de leur conférence nationale. Après avoir tergiversé sur la faisabilité de ce mini coup d’Etat décentralisé, Andry Rajoelina a opté pour des élections communales anticipées. Cette décision qui remet en cause le fondement légal des élections enlève la crédibilité de la HAT et de sa CENI dans l’organisation d’un scrutin démocratique. Lire la suite »

Conférence nationales : les résolutions remises au commanditaire

Les « Raiamandreny Mijoro » et la Coalition de la société civile ont remis les résolutions de la conférence nationale au président de la HAT qui les avaient commandités officiellement. Bien que non reconnue par la médiation internationale de la crise malgache, cette rencontre qui a vu les autres sensibilités se réunir autour de la mouvance Rajoelina serait un point de non retour. Lire la suite »

4000 acteurs et 2000 votants pour une conférence commanditée

La conférence nationale commanditée par la HAT et organisée par une partie de la société civile a pris des décisions à fort caractère politique. Des participants largement favorables à l’autorité de fait ont entériné par vote à main levée des sujets cruciaux. L’autorité de fait vient de faire table rase de toutes les bases de la démocratie, soi-disant pour en bâtir une nouvelle sur fond de populisme. Lire la suite »

La conférence nationale des TGV valide le « plan D » de Rajoelina

Après l’échec d’un plan B issu d’un atelier de consensus élargi, suivi d’un accord politique stérile, la conférence nationale qui a réuni en grand nombre les TGV et leurs partisans ont validé le plan de sortie de crise de la HAT. Comme prévu, une transition bis et une constitution taillée pour Andry Rajoelina prépare le terrain pour une 4ème république populiste. Lire la suite »