vendredi , 21 janvier 2022
enfrit

Brèves

Le mouvement des leaders religieux et les syndicats unissent leur force

C'est un début de regroupement pour faire face au régime d'Andry Rajoelina. Des syndicats professionnels se sont regroupés pour dénoncer ensemble la mauvaise gouvernance et la "dictature" de la Haute Autorité de transition, au pouvoir sans résultats probants depuis plus de trois ans. Le mouvement des leaders religieux soutient les revendications des syndicats. Lire la suite »

Les partisans de Marc Ravalomanana défendent l’usine Tiko

L'administration fiscale exige le paiement de quelque 172 milliards d'Ariary à la société Tiko, appartenant au président déchu Marc Ravalomanana. Il s'agirait d'arriérés fiscaux que Tiko devra honorer de quelque manière que ce soit. Mais la démarche contribue davantage à l'aggravation de la crise politique malgache. Lire la suite »

La confédération des églises Chrétiennes relance la médiation dans la crise politique malgache

Après plus de trois ans de difficulté et d'impasse, le FFKM prend l'initiative de reprendre la médiation afin de trouver une issue à la crise malgache. Les quatre chefs d'églises chrétiennes les plus influentes à Madagascar invitent ainsi les protagonistes de la crise à retourner à la table des négociations. Lire la suite »

Des parlementaires exigent un changement de gouvernement

Quelques groupes parlementaires conduits par l'Exopoles de Cyrille Rasambozafy exigent, avant le 26 juin, un changement de gouvernement. Pour ces parlementaires, le gouvernement actuel dirigé par le Premier ministre, Omer Beriziky, a déjà montré ses limites pour résoudre la crise politique malgache. Lire la suite »

Menace dans les prisons: Les agents pénitentiaires lancent un ultimatum

C'est un pavé dans la mare. Les agents pénitentiaires demandent à leur tour une amélioration de leurs conditions de travail. Ils lancent un ultimatum de 72 heures à l'Etat. Le statut des agents pénitentiaires ne les autorise pas normalement à faire la grève. On ne sait pas pour le moment comment les agents pénitentiaires vont réagir si le régime de transition ne répond pas favorablement à leur revendication. Lire la suite »

Grève générale et manifestation de rue en préparation

Le débat politique se déplace dans la rue depuis les derniers jours à la suite de l'interdiction d'accès à la place de la démocratie. Le 2 juin, les mécontents du régime de transition sont descendus sur la place du 13 mai, à Analakely, pour revendiquer plus de liberté d'expression et pour exiger une fin de la transition actuelle qui a déjà duré trois ans. Des meneurs ont pour la première fois évoqué l'éventualité d'une grève générale. Des syndicalistes s'y préparent aussi actuellement. Lire la suite »

La SADC recommande une rencontre entre Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina

Après trois années d'impasse politique, la SADC recommande une rencontre entre les deux principaux belligérants de la crise malgache, à savoir l'ancien président Marc Ravalomanana, en exil en Afrique du Sud depuis sa chute en 2009, et le chef actuel de la transition, Andry Rajoelina. Le lieu et le moment de la rencontre restent toutefois à définir. La décision a été prise lors du sommet extraordinaire de la SADC à Luanda le 1er juin. Lire la suite »

Le Mouvement des leaders religieux encourage les citoyens à militer pour plus de justice

Dans un communiqué récent, le Mouvement des leaders religieux (HMF), réunissant notamment des pasteurs protestants, a réitéré son soutien à tous les Malgaches qui militent pour plus de liberté et de justice dans la grande Ile. Un clin d'oeil sans doute à diverses manifestations de rue qui revendiquent, notamment, la liberté d'expression. Lire la suite »

Radio Free FM: La contestation revient sur la place du 13 mai

L'animateur de la radio Free FM, Fidèle Razara Pierre, a annoncé une descente des manifestants sur la mythique place du 13 mai pour le samedi 2 juin. L'accès refusé à la place de la démocratie à Ambohijatovo constitue pour Fidèle un motif valable de descendre sur la place du 13 mai où trois présidents avaient été renversés par des mouvements de foule. Lire la suite »

Des civils jouent au sheriff et lancent des pierres sur des manifestants à Analakely

Les militaires sous les ordres de la Haute Autorité de transition ont économisé les grenades lacrymogènes, mercredi, quand des manifestants ont défilé dans les rues de la capitale pour tenter d'accéder à la place de la Démocratie, devenue place interdite. Des proches du régime de transition ont préféré envoyer un groupe de jeunes pour lancer des pierres sur les manifestants. Le chaos et la panique ont vite atteint le centre d'Antananarivo. Lire la suite »