Mardi , 12 décembre 2017
enfrit

Grève à la Jirama: Une initiative inédite

Des grévistes au sein de la société nationale d’eau et d’électricité ont émis l’idée de couper l’approvisionnement en eau et en électricité les ministères qui n’ont pas honoré leur facture vis-à-vis de la Jirama. Depuis des décennies, l’Etat lui-même est le plus grand mauvais payeur en ce qui concerne le service de la société nationale d’eau et d’électricité. Les ministères et certains organismes doivent, au total, quelques milliards d’Ariary d’impayés à la Jirama, alors que la société est en difficulté depuis longtemps. Pour les particuliers, le retard du paiement de la facture débouche systématiquement sur l’arrêt de l’approvisionnement en eau ou en électricité. Mais cela n’a jamais été le cas pour les organismes étatiques. Les grévistes prennent désormais conscience du désastre financier.