mardi , 9 août 2022
enfrit
La fameuse "soute à bombe" de la Base aéronavale d'Ivato a fait l'objet d'un cambriolage, la nuit du 16 janvier. Plus de 4000 munitions de fusils d'assaut kalachnikov avaient été subtilisées. Un événement plutôt inquiétant à un moment où le pays est censé sortir de la crise politique. Il ne faut pas oublier que la crise malgache, depuis 2009, a été marquée par divers événements dans lesquels des militaires étaient impliqués, à commencer par la mutinerie du camp CAPSAT, qui est à l'origine de la chute de Marc Ravalomanana en mars 2009.

4000 munitions volées dans une caserne

La fameuse « soute à bombe » de la Base aéronavale d’Ivato a fait l’objet d’un cambriolage, la nuit du 16 janvier. Plus de 4000 munitions de fusils d’assaut kalachnikov avaient été subtilisées. Un événement plutôt inquiétant à un moment où le pays est censé sortir de la crise politique. Il ne faut pas oublier que la crise malgache, depuis 2009, a été marquée par divers événements dans lesquels des militaires étaient impliqués, à commencer par la mutinerie du camp CAPSAT, qui est à l’origine de la chute de Marc Ravalomanana en mars 2009.