mercredi , 10 août 2022
enfrit
Face à la situation tendue à Tamatave, les tentatives de conciliation prennent forme.

BREVES
du 12 mars

12/03/02:
La ville de Toamasina a été aujourd’hui le
théâtre d’un sanglant affrontement entre des
pro-Ravalomanana et des éléments proches du président
sortant.. Les émissaires de Ravalomanana, dont le responsable
du port de Tamatave. auraient voulu se rendre auprès du
gouverneur de la province, Lahady Samuel. Ce dernier aurait été
blessé. On parle même de morts. En attendant plus de
confirmation, le conditionnel est de rigueur.





12/03/02 :
Ci-dessous, les points essentiels de la proposition de sortie de
crise initiée par le groupe de contact de l’OUA, extraits de
leur point de presse de mardi :



  • Nécessité
    urgente d’une reprise du dialogue entre les deux candidats.
  • Mettre
    fin aux manifestations, lever les barrages, s’abstenir de tout acte
    de violence ou d’incitation à la haine et à
    l’intolérance
  • Mise
    en place sans délai d’un « Gouvernement de
    réconciliation nationale et organisation dans les six mois
    d’une consultation électorale républicaine,
    transparente, libre et juste

Ces
émissaires de l’OUA ont prévu de quitter le pays ce
mercredi laissant aux deux camps le soin d’appliquer ou non les
propositions de l’OUA.