Jeudi , 20 septembre 2018
enfrit

Société

La famine entraine une vague de migration et d’insécurité dans le Sud

Une frange de la population de la partie Sud du pays, concernée par la famine, émigre vers les localités un peu plus au Nord de leur région d’origine pour survivre dans des conditions souvent difficiles. La ville champignon d’Ilakaka a ainsi accueilli des migrants venus directement des villages de la région Androy. Ce qui engendre souvent une transformation de la ... Lire la suite »

Des vendeurs ambulants descendent dans la rue

Depuis la fin de la semaine passée, des centaines de vendeurs ambulants qui ne sont plus autorisés à occuper les trottoirs et les rues d’Antananarivo, sont descendus dans la rue. Ils s’opposent à la mesure d’assainissement décidée par la mairie. « Il faut que la Commune nous garantisse des emplacements au niveau des marchés pour vendre, avant de nous chasser des ... Lire la suite »

700.000 personnes touchées par la famine dans le Sud

La situation ne s’améliore guère dans la partie Sud de Madagascar. Le Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC) évoquent une hausse d’environ 100.000 personnes supplémentaires touchées par la famine dans les régions Sud de l’île. Ce qui ramène à environ 700.000 le nombre des individus souffrant du manque de nourriture dans ces régions. Dans le but de ... Lire la suite »

Inondations : Le bilan s’alourdit dans le Nord-Ouest de Madagascar

Il suffisait de quelques jours de pluies supplémentaires et la catastrophe est de nouveau là. Si, pour le moment, les principales régions centrales de Madagascar comme Antananarivo sont épargnées par les inondations comme en début 2015, d’autres localités ont été victimes de la montée des eaux à un moment où l’on s’attendait le moins. On parle déjà actuellement de plus ... Lire la suite »

Des infrastructures malmenées par la crue des eaux

Port-bergé

La côte d’alerte n’a pas encore été atteinte dans le centre de Madagascar en ce qui concerne la crue des eaux. Mais échaudés par les inondations de début 2015, la plupart des habitants des zones à risque ont pris diverses précautions comme la récolte précoce du riz. Car, d’une manière générale, les inondations frappent les régions centrales du pays au ... Lire la suite »

Ambatolampy, à la conquête du pays avec des babyfoots

Un babyfoot à 12 joueurs made in Ambatolampy

« Nous fabriquons aussi des billards mais c’est moins prisé que le babyfoot », confie Njaka Ravelomanana. Ce sont des billards à la malgache, plus légers, plus petits et moins élaborés. Le prix avoisine celui du babyfoot, soit 250 000 ariary. « On essaie d’améliorer les choses en installant un tapis », dit-il. Le menuisier affirme toutefois qu’il peut très bien fabriquer un billard américain. « ... Lire la suite »

Forte pression sur le cheptel bovin

zébu de Madagascar

Le prix de la viande bovine a connu une hausse incessante au cours des derniers mois dans la Grande Ile en raison de la faiblesse de l’offre par rapport à la demande. Ce qui entraine davantage l’insécurité dans le milieu rural où l’élevage de bœuf fait partie des principales activités étant donné que le cercle vicieux provoque des vols de ... Lire la suite »

Des riziculteurs craignent la montée des eaux

Les derniers jours ont été marqués par des pluies incessantes dans les régions centrales de la Grande Ile, notamment dans la capitale et ses environs immédiats. Ce qui est déjà à l’origine d’une certaine inquiétude de la part des agriculteurs habitant des zones situées dans la plaine d’Antananarivo. Echaudés par l’inondation du début de l’année 2015, des agriculteurs ont décidé ... Lire la suite »

La pluie a fait ses premières victimes

Le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) a annoncé le décès d’une dizaine de personne à l’occasion des récentes pluies torrentielles à Antananarivo et ses environs. Le soir du 9 décembre, à un moment où la population ne s’y attendait guère, une pluie diluvienne accompagnée de tempête a frappé les environs de la capitale. La crue ... Lire la suite »

La chasse aux produits périmés avant les fêtes

Des agents du ministère du commerce sillonnent actuellement les marchés afin de détecter des produits alimentaires périmés. Environ 80 agents du ministère s’y mettent depuis quelques semaines. C’est surtout à l’approche des fêtes de fin d’année que le contrôle est renforcé d’après un agent du ministère du commerce. Car c’est surtout à cette période que l’importation et la mise en ... Lire la suite »