Lundi , 16 juillet 2018
enfrit

Société

Education nationale, un malaise sociopolitique

Après avoir limogé le ministre des Eaux et Forêts qui est devenu gênant dans le dossier bois de rose, le président de la HAT va-t-il faire pareil avec le ministre de l’Education nationale ? Andry Rajoelina soupçonne Manoro Régis de cautionner la grève des enseignants qui bloque le système éducatif. Durant ces trois ans de mandat de transition après le coup d’Etat de 2009, la jeunesse malgache a été tout simplement déscolarisée. Lire la suite »

Hausse des prix : les malgaches champions en endurance !

Alors que l’Ile de la Réunion s’est embrasée pour protester contre le coût élevé de la vie, Madagascar est toujours dans sa léthargie. La hausse des prix des carburants est une fatalité qui commence à engendrer une inflation généralisée. Trois ans après la promesse de diviser les prix des PPN par deux pour justifier le coup d’Etat, le régime HAT vit de manière aisée contrairement aux 20 millions de consommateurs malgaches. Les associations de consommateurs lèvent la voix tandis que la population montre sa capacité d’endurance. Lire la suite »

Cyclone Giovanna, l’heure du bilan

Le bilan du passage ou plutôt de la traversée du cyclone Giovanna à Madagascar a fait état d’au moins 15 morts et près de 20 000 sinistrés. Les dégâts ont été nombreux sur des maisons et cages qui ne sont pas conçues pour résister à des vents forts, en particulier dans la partie Est. A Antananarivo, les eaux ont détruit et tué. Le pays s’organise pour faire face avec ses moyens. Lire la suite »

Magistrats, en marche pour le pouvoir judiciaire

La révolution des magistrats aura-t-elle lieu ? La transition anti-démocratique de la HAT est-elle le meilleur moment d’enclencher un changement profond. C’est autant de questions qui se posent suite à la revendication des magistrats d’avoir une réelle indépendance et d’être le 4ème pouvoir. Lire la suite »

Des prédateurs de la liberté de presse à Madagascar

Reporters Sans Frontières a réagi suite à l’intimidation de la presse de Madagascar par l’autorité en place et l’armée. Mise en demeure, convocation à la gendarmerie, obligation à s’excuser publiquement, rappel à l’ordre… la censure revient au galop, à peine couverte par l’argument légal. Le régime en place veut limiter la liberté de presse à défaut de la supprimer. Lire la suite »

Justice et forces de l’ordre, la désacralisation des repères républicains

Durant la tradition, depuis 2009, les Malgaches ont perdu beaucoup de leurs valeurs traditionnelles et de leurs repères républicains. L’Etat de non droit coûte beaucoup à la société, le pays étant balloté entre la dictature et l’anarchie. Les crises entre les forces de l’ordre et la justice se multiplient avec deux affaires où il y a eu mort d’hommes : la rébellion meurtrière des policiers à Tuléar et le pacte qui a appliqué la peine des morts sans procès à Ikongo. Lire la suite »

Drame maritime : les premiers éléments de l’enquête

L’enquête préliminaire sur l’accident maritime qui a coûté la vie à la ministre de la Population de la HAT, la regrettée Nadine Ramaroson, a permis de constater les circonstances du drame. Des facteurs naturels, humains et matériels ont été relevés. Le ministère des Transports a restreint les horaires d’accès à la passe de Soanierana Ivongo, une zone d’embouchure dans le nord-est de Madagascar. Lire la suite »

Jeux des Iles : 4ème, c’est vraiment la plus mauvaise place

Les résultats n’étaient pas au rendez-vous, encore moins l’esprit sportif ; la délégation malgache a plus que déçu, des athlètes au ministre des sports. Les médailles d’or glanées en athlétisme n’ont pas fait oublier une campagne désastreuse sur le plan sportif et pour l’image du pays. La grande Ile a joué petit bras lors de ces Jeux des Iles Seychelles 2011 et finit au pied du podium. Lire la suite »