lundi , 8 août 2022
enfrit
Un Comité de coordination des entités de l’opposition légale a été mis en place par le candidat malheureux à l’élection présidentielle, Jean Louis Robinson. Le comité entend se placer dans « l’opposition légale », et rejette toute idée d’actes insurrectionnels. Le candidat du parti Avana compte même obtenir le statut de « chef de l’opposition » consacré par la Constitution de la quatrième République.

Jean Louis Robinson se bat pour devenir chef de l’opposition

Cette idée n’a pas été appréciée par les partisans de l’ancien président Marc Ravalomanana qui ont soutenu Jean Louis Robinson lors de l’élection présidentielle. Les partisans les plus zélés ont en effet préconisé un mouvement de rue pour contester les résultats de l’élection présidentielle mais le candidat qu’ils ont soutenu a préféré abandonner le combat à la suite de l’officialisation de la victoire de son concurrent par la Cour électorale spéciale.