Vendredi , 14 décembre 2018
enfrit
36 candidats retenus à l’élection présidentielle
La haute Cour Constitutionnelle, Ambohidahy

36 candidats retenus à l’élection présidentielle

La Haute Cour Constitutionnelle malgache a invalidé dix candidats qui ont déposé leur dossier au siège de l’institution. En tout, 36 candidatures ont été retenues pour l’élection présidentielle du 7 novembre 2018.

La plupart des candidats sont des personnalités politiques assez connues pour avoir déjà occupé auparavant des postes de responsabilité. Le président en exercice, Hery Rajaonarimampianina, est candidat à sa propre succession et s’apprête à démissionner en début du mois de septembre, deux mois avant le scrutin, comme l’exige la Constitution de la quatrième République.

L’actuel président de l’Assemblée Nationale, Jean Max Rakotomamonjy, est également candidat à l’élection présidentielle sous les couleurs du parti Leader Fanilo.

Deux anciens présidents de la République, Marc Ravalomanana et Didier Ratsiraka, figurent aussi dans la liste, ainsi que l’ancien président de la Transition, Andry Rajoelina, et trois anciens Chefs de gouvernement, Jean Ravelonarivo, Jean Omer Beriziky et Olivier Mahafaly Solonandrasana.

Des anciens ministres sous différentes Républiques sont également en lice, dont Paul Rabary, ministre de l’Education nationale depuis l’élection de Hery Rajaonarimampianina en 2014, mais remplacé récemment, ou encore José Andrianoelison, ministre sous la Deuxième République socialiste de Didier Ratsiraka, et Radavidson Andriamparany, ministre des Finances sous Marc Ravalomanana, ou encore Tabera Randriamanantsoa, ancien ministre de la Fonction Publique.

Le pasteur Mailhol André Christian, leader de l’église protestante Apokalipsy, et le chanteur du groupe Mahaleo, Dama, ainsi que l’actuelle présidente du Syndicat des magistrats de Madagascar, Ernaivo Fanirisoa, font partie des personnalités très médiatiques qui participent à l’élection présidentielle.

A noter aussi la participation d’hommes et de femmes d’affaires comme Erick Rajaonary et Roseline Emma Rasolovoahangy.

Des femmes politiques de renom sont aussi dans la course, comme Saraha Rabeharisoa, déjà candidate, lors de l’élection présidentielle de fin 2013, et Eliana Bezaza, la petite fille du président de la Première République, Philibert Tsiranana.

Même si trois candidats semblent émerger du lot, en raison de leur implication dans la vie politique du pays au cours des dernières années, à savoir, Marc Ravalomanana, Andry Rajoelina et Hery Rajaonarimampianina, aucun pronostiqueur ne souhaite se hasarder sur l’issue de la prochaine élection présidentielle à Madagascar, en raison des possibilités de partage de voix entre les différents candidats au niveau de chaque région du pays.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>