Samedi , 16 décembre 2017
enfrit

Andohan’Ilakaka: vit dans l’obscurité pendant 2 mois maintenant

La petite ville d’Ilakaka, située dans la commune de Ranohira, région de l’Ihorombe a vécu sans électricité depuis la fin de l’année 2012. N’étant pas connectée au réseau JIRAMA, la ville d’Ilakaka est normalement alimenté en électricité par une société privée. Après une attente de 2 mois, la population a finalement perdu patience et ont commencé à exprimer ses sentiments dans la rue. Celle-ci s’est surtout plainte des mauvais services de l’entreprise et de ses prix exagérés, puis a exigé que l’entreprise retire ses billes de la fourniture d’électricité à la ville, ainsi que son remplacement par la JIRAMA.

Plus de 20 000 personnes sont touchées par le problème de l’électricité dans la petite ville d’Ilakaka et ses localités environnantes. Tsivoaizany Jeannot, un résident de Ilakaka, s’est plaint que «l’entreprise privée impose à la population des coûts fixes en plus des taxes administratives. Cependant, l’argent des impôts n’est jamais versé dans les comptes de la Commune de Ranohira l’. « Se plaignant du prix exagéré fixé par l’entreprise, Vola Delphine, une autre résidente d’Ilakaka, a déclaré que,« un ménage avec un seul poste de télévision et un feu ampoule pour l’éclairage doit payer 60 000 Ariary au minimum, et ceux posséant plus de 2 appareils électriques doivent payer jusqu’à 120 000 Ariary par mois. « 

Se sentant ignorée par les autorités locales et régionales, la population d’Ilakaka et celles de la communauté environnante ont décidé d’exposer leurs cas avec insistance aux autorités principales à Antananarivo. Ainsi, une forte délégation composée de 4 Chef de Fokontany et d’autres personnalités éminentes de la région est venu dans la capitale pour chercher une solution à leur problème. Selon un membre de la délégation, ils prévoient de rencontrer le ministre de l’Énergie ainsi que quelques hauts fonctionnaires au sein de la JIRAMA.